Calendrier des blogs
<< septembre 2006 >>
lumamejevesadi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
28/09: Services publics : désastre à Strasbourg
23/09: L’insoutenable bonne conscience de la SNCF
21/09: Colombie, UICN, Biodiversité
18/09: ICV. Benoît XVI
15/09: Des socialistes insupportables
10/09: Moyen-Orient, Doha, Sncf, Ingrid : dures nuits à Strasbourg.
3/09: SNCF et Shoah : c’est reparti !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

SNCF et Shoah : c’est reparti !


dimanche 3 septembre 2006

Cette fois, c’est bien la rentrée : mardi dernier, débat en groupe à Bruxelles sur la résolution Liban à présenter la semaine prochaine. Négociations pour attribuer le prix Sakharov à Ingrid Betancourt et à l’ensemble des otages colombiens. Bon, on en reparlera…
Mais très vite, je dois rentrer à Paris (...)


En réponse à :

L’Etat français (1940-44) coupable. Centraliser les demandes des réquérants ?

mardi 31 octobre 2006

Cher Monsieur

Votre proposition m’a plongé dans une longue réflexion.

Comme vous le remarquez à mots couverts, des tensions se sont fait jour à l’occasion du procès intenté par mon père, entre les victimes réelles et les associations prétendant les représenter. Je reçois des lettres d’association critiquant l’action de mon père, et des critiques adressées par de victimes et même des animateurs de petites associations, qui s’énervent contre les « grandes » associations qui auraient échangé le silence des victimes contre des subventions à leurs actions commémoratives…

C’est d’ailleurs ce que plaide aujourd’hui la Sncf, exhibant la lettre de soutien d’une association basée aux USA : un deal a été passé avec les associations, on les a subventionnées, alors les victimes ne peuvent rompre ce deal sans remettre en question ces subventions (voir sur ce point la réponse de notre avocat Rémi Rouquette.)

Vous proposez en quelque sorte de créer une nouvelle association, mais cette fois au service direct des victimes elles-mêmes…

Vous sentez bien le paradoxe de l’initiative ! Outre que l’on risque de se retrouver devant le problème précédent, je ne suis pas partisan d’ouvrir un front contre les associations qui ne nous soutiennent pas. Elles ont leur conception, honorable, de la manière de « servir la mémoire »

Et pourtant vous avez raison : il faut collectiviser les savoirs, les arguments, développés à l’occasion de l’action de mes parents, maintenant reprise par des milliers de personnes.

Je vous ferais donc la proposition suivante :au lieu de créer une association, pourquoi ne pas simplement ouvrir le portail internet que vous évoquez, regroupant tous les articles des victimes et de leurs avocats, leurs plaidoiries et les pièces qu’ils produisent ?

Je vous remercie encore de votre intérêt pour cette affaire et de votre généreuse offre de soutien.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.