Calendrier des blogs
<< octobre 2005 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
31/10: Mariage d’une fée
27/10: Semaine calme à Strasbourg
20/10: Séminaire du groupe Vert
16/10: Ses purs ongles très haut…
13/10: L’affaire Rhodia
11/10: Parité, Caritas, etc
6/10: Le plan B-B-B à fond la caisse
5/10: Une semaine ordinaire à Bruxelles

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Séminaire du groupe Vert


jeudi 20 octobre 2005

Cette semaine, mon blog a fait relâche. Le groupe Vert du PE était en effet en séminaire à Marseille. Les Verts marseillais avaient mis les petits plats dans les grands : accueil inoubliable, merci à toutes et à tous !
Je mets néanmoins sur le site mes interventions écrites pour deux évènements qui (...)


En réponse à :

Est-ce que vous comprenez pourquoi on ne vous croit plus ?

jeudi 27 octobre 2005

Les étiquettes ne veulent plus rien dire. Comment pourrait-on faire confiance pour construire l’Europe politique que vous appelez de vos vœux aux DSK, Lang, Moscovici, Lamy, etc ?
Encore une fois, je vous le rappelle, l’UE était dirigée par une majorité écrasante de pays de gauche et c’est là que le Blairisme a commencé à produire ses effets.
Je sais, vous allez me renvoyer à Fabius. Pas la peine, je sais ce que son positionnement a de tactique.
Trop facile de renvoyer à Maastricht-Nice, comme le font les libéraux. Ne renvoyez pas la responsabilité de Maastricht à ceux qui s’y sont opposés. La culpabilisation, ça ne marche plus !

Vous avez changé, M. Lipietz. Et vous me décevez. Vous ne voyez pas qu’en ce moment, en Europe, on assiste à un rejet du libéralisme échevelé ?
On donnait Merkel gagnant largement. Elle doit partager le pouvoir grâce à l’émergence d’une dissidence de gauche (que l’on traite de gauchiste, comme on vous a traité de gauchiste lorsque vous vous êtes présenté aux présidentielles). En Pologne, c’est un conservateur qui a gagné, mais pas n’importe lequel, un curé sur le plan des mœurs, mais qui a gagné parce qu’attaché aux protections sociales.

Le non de gauche participe participe de ce rejet du libéralisme qui s’étend au fur et à mesure des dégats sociaux. Les hommes politiques de gauche qui iront contre la volonté de leur électorat porteront une grande responsabilité en laissant la droite en situation de refaire le même coup qu’au second tour des présidentielles.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.