jeudi 30 mars 2017

















Accueil du site  > Député européen (Verts, France) > Amérique latine > Chili > Mise en accusation du général Pinochet
fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression suivre la vie du site
14 décembre 2000

Chili
Mise en accusation du général Pinochet
Résolution
Résolution du Parlement européen sur la mise en accusation du général Pinochet et la consolidation de la démocratie au Chili.

Le Parlement européen,

A. rappelant que le principe de la séparation des pouvoirs est un élément essentiel du système démocratique, qui doit garantir de manière efficace l’indépendance du pouvoir judiciaire,

B. soulignant que les relations entre l’UE et le Chili doivent être fondées sur le respect des droits de l’homme et des valeurs démocratiques et sur une vision commune de la justice et de la responsabilité pour les crimes contre l’humanité,

1. rend hommage au pouvoir judiciaire chilien pour l’indépendance dont il a fait preuve dans l’affaire engagée contre le général Pinochet et invite à un respect scrupuleux de l’équilibre entre les pouvoirs de l’État,

2. appuie également le gouvernement du président Lagos qui a résolu de ne pas s’immiscer dans le fonctionnement du pouvoir judiciaire,

3. soutient le droit du peuple chilien de connaître les auteurs des violations flagrantes des droits fondamentaux commises sous la dictature du général Pinochet et de voir les responsabilités en résultant dûment établies et les victimes ou leurs proches dûment dédommagés,

4. demande au Conseil, à la Commission et aux gouvernements des États membres de manifester au gouvernement chilien leur appui et leur solidarité à l’égard de l’attitude de fermeté adoptée par celui-ci dans la défense de l’indépendance du pouvoir judiciaire,

5. affirme que le meilleur soutien que l’Union européenne peut apporter au processus de consolidation démocratique au Chili consiste à conclure un ambitieux accord de concertation politique, d’association économique et de coopération, mettant particulièrement l’accent sur la clause de défense des droits de l’homme,

6. charge sa Présidente de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements des États membres et au gouvernement de la République du Chili.


Voir la présentation de la situation.




Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés