Calendrier des blogs
<< août 2005 >>
lumamejevesadi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
24/08: Vacances, II : Ulysse et les kri-kri
5/08: Liliane Dayot
3/08: Réflexions de vacances

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Réflexions de vacances


mercredi 3 août 2005

La première partie de mes vacances est terminée. Je l’ai passée comme toujours à la montagne, à Serre-Chevalier. Malgré la sécheresse, les pluies de fin juin ont reverdi la montagne. Les fleurs sont là. J’adore les randonnées dans ce pays magnifique, cet écosystème mi-alpin, mi-méditerranéen.
C’est aussi (...)


En réponse à :

Mondialisation néo-libérale heureuse et/ou division internationale du travail : y croire encore ?

jeudi 11 août 2005

Cher Alain,

Je suis de ceux, tu le sais, qui ne te remercieront jamais assez pour ton
labeur incessant, notamment ton travail d’élu rendant compte à ses mandant-es,
aujourd’hui à travers ton blog.

Dans ce billet en date du 3 août 2005
http://lipietz.net/breve.php3?id_breve=85 ,
on lit ceci :

"J’ai été de ceux, très très rares, qui ont cru, dès 1981, à la réussite de
la « globalisation », c’est à dire à la diffusion de l’industrialisation en
vue de l’exportation dans les pays du tiers-monde, y compris les plus
pauvres."

Ma question est :

Y crois-tu encore, et si oui dans quelle mesure ?

Que penses-tu de l’éventuelle nécessité de relocaliser la production y
compris industrielle ?

A l’heure où l’on voit se profiler derrière l’explosion climaticide des
transports la fin des ressources énergétiques thermiques bon marché ?

Mais aussi parce que cette division internationale du travail manque de
sens
, que ce soit dans nos pays où tout le monde ne saurait être promis à un
avenir professionnel d’ingénieur en biochimie, ou au Sud dont le destin ne
saurait être durablement de faire fabriquer des lecteurs de DVD vendus 50 euros en
Occident par des bagnard-es certes encore bien heureux d’échapper aux
exécutions capitales massives ?

Bon, j’y vais à l’emporte-pièce, tu l’auras compris, mais c’est proportionnel
à la passion que j’éprouve pour ce débat.

Bien sûr, tu livres des éléments de réponse dans la page que je cite
ci-dessus. Mais j’y vois peu de dépassement de ce qui est pour moi le dogme
de la recherche sysiphienne de la "compétitivité" toujours accrue — et j’ai
bien du mal à m’en satisfaire...

A te lire, j’espère, ainsi que les autres participants de
http://verts-economie.net/discussions

Amclt,
LucB*


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.