Calendrier des blogs
<< juin 2014 >>
lumamejevesadi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
3/06: FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête


mardi 3 juin 2014

La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la faute à l’Europe néo-libérale », oubliant que, chez les principales victimes de cette Europe-là, on a vu l’écrasante victoire, en Italie de la gauche (...)


En réponse à :

Logiciel dépassé ou duplicité savamment cultivée ?

mercredi 4 juin 2014

Bonjour,

merci de mettre noir sur blanc vos analyses et de les diffuser en public.

Le seul point où je pourrais différer, c’est quand vous expliquez la débacle de l’inutile PS par
le fait que, pour résumer, les idées socialistes et sociales-démocrates ont fait leur temps
et n’offrent pas un point d’ancrage qui leur permettraient de ne pas céder
aux sirènes libérales-productivistes par gros temps économique.
Bon, c’est une explication possible, et que je trouve finalement charitable.

J’en suis arrivé à un point de vue plus désabusé, qui est que ce parti ne tourne plus que pour conserver ses
postes, et s’est enlisé pour ces fins dans une duplicité structurelle.
C’est Mitterand lui-même je crois qui avait théorisé qu’on "ne sortait de l’ambiguïté qu’à ses dépens".
Le PS a, à de rares moments près, choisi de rester dans l’ambiguïté à nos dépens !
Il ne fait pas ce qu’il avait dit, il fait ce qu’il n’avait pas dit, il ne dit pas ce qu’il fait, ...

Le camarade politeeks a documenté merveilleusement un exemple parmi cent de ces exercices en duplicité

http://politeeks.info/duplicite_S01E01


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.