Calendrier des blogs
<< décembre 2013 >>
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
16/12: Deux jours au Cirque
2/12: Congres EELV : fin des espoirs

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Congres EELV : fin des espoirs


lundi 2 décembre 2013

La tendance C. Duflot - Jean-Vincent Placé a gagné la seconde phase du Congrès de EELV, à Caen. D’un souffle, mais elle l’a gagné. Le dernier espoir d’imposer, de l’intérieur, un « changement de cap » au gouvernement issu de la victoire de 2012 s’est donc envolé.
Le fond
Ce gouvernement PS-EELV avait à (...)


En réponse à :

Congres EELV : fin des espoirs

lundi 9 décembre 2013

Je ne suis qu’un simple adhérent d’EELV qui a cru à la possibilité d’un parti s’ouvrant à la société civile.
J’avoue être totalement désorienté de constater que “la structure“ l’a emporté sur le fond.
EELV rejoint les autres partis de gouvernement avec en ligne de mire l’occupation de postes (Élus ou membres du gouvernement).
Avec l’âge, je m’aperçois qu’il ne suffit pas d’accéder au “pouvoir“ pour faire bouger les choses. Que le pouvoir finit par corrompre.
Je suis à la recherche d’un vaste mouvement, qui ne cherchera pas à se situer. Mais qui affichera clairement sa finalité : Convaincre que tous les êtres humains sont égaux en droits dans l’espace et le temps. Et un objectif : “éliminer toute forme d’exclusion (“Plus de sans (papiers, logement, travail, place...—
Que toute proposition doit être analysée avec ce regard : Permet-elle de respecter les droits de tous ?
Ce mouvement ne peut être qu’écologiste car il défend l’égalité des êtres humains dans le temps.
Ce mouvement ne peut que remettre en cause la loi du marché et le consumérisme comme facteurs d’exclusion et d’aliénation. Le vivant n’est pas une “marchandise“
Ce mouvement doit faire le constat que nos organisations ne sont pas démocratiques et que les habitants d’un même territoire n’ont déjà pas les mêmes droits, alors encore pire selon les territoires !
Il faut donc permettre l’avènement d’une véritable organisation démocratique de la planète partant des citoyens et organisée par niveau de compétence responsable et regroupement de niveaux pour partage de moyens avec délégation de compétences. Cela depuis le citoyen jusqu’au niveau planétaire.
Cela prendra du temps et donc il faut pouvoir agir, non pas contre la loi, mais au delà de la loi dans le simple respect des autres. La liberté et les droits de chacun se trouvant limités par la liberté et les droits des autres. Ces limites ne devant pas fluctuer suivant les puissances respectives des uns ou des autres.
Ce mouvement doit défendre le droit d’existence déjà par une forme d’identification de chaque individu reconnaissant qu’il est unique et admis par tous sur la planète.
Plus que présenter des candidats, réfléchir sur ce qui peut être fait durant un mandat en le situant dans une histoire avec un passé, un présent, un avenir et un environnement.
En tirer des propositions et les confronter aux propositions des candidats.Encourager les citoyens à aller voter tout en expliquant les limites des promesses des candidats et la nécessité de contrôler les actes. Insister sur le poid de nos choix individuel tout au long de notre existence, tant dans nos choix de consommation que dans nos choix d’activités.
Bien marque que la notion “d’état providence“ est un leurre. Il doit être remplacé par la solidarité aux niveaux collectif et individuel.
Il existe un énorme travail à mener avant de viser des postes de “responsabilité“ tenus actuellement par des irresponsables.
Puis-je encore espérer ce réveil ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.