Calendrier des blogs
<< décembre 2013 >>
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
16/12: Deux jours au Cirque
2/12: Congres EELV : fin des espoirs

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Congres EELV : fin des espoirs


lundi 2 décembre 2013

La tendance C. Duflot - Jean-Vincent Placé a gagné la seconde phase du Congrès de EELV, à Caen. D’un souffle, mais elle l’a gagné. Le dernier espoir d’imposer, de l’intérieur, un « changement de cap » au gouvernement issu de la victoire de 2012 s’est donc envolé.
Le fond
Ce gouvernement PS-EELV avait à (...)


En réponse à :

Congres EELV : fin des espoirs

jeudi 5 décembre 2013

En dehors du système mortifère des partis. La question de la démocratie se pose dans tous les partis politiques, il faudrait se poser la question du pourquoi. Le manque de contrôle démocratique est une des causes principales, à mon avis, des dérives. Toujours d’après Filoche, pour reprendre l’exemple "du grand parti de gauche", la majorité des adhérents sont opposés à la dérive libérale du PS. Ils ont d’ailleurs soutenu un candidat dont "l’ennemi est la finance" (discours du Bourget). Pourtant ils acceptent ce qu’ils ont combattu la veille et avalent couleuvres sur couleuvres (à commencer par la contre-réforme des retraites).
Il aura fallu que Cahuzac se fasse pincer pour avoir planqué son pognon dans les paradis fiscaux pour qu’il soit débarqué, qu’on le fasse passer pour un moins que rien, alors que le vrai scandale c’est que des types comme lui, qui aiment l’argent plus que tout (au point de passer de la chirurgie cardiaque à l’implant capillaire, plus lucratif) et qui sont très appréciés par les milieux financiers, se retrouvent au sommet de la hiérarchie d’un grand parti de gauche.
Pour revenir aux Verts, est-ce qu’ils n’étaient pas plus efficaces lorsqu’ils faisaient des actions sur le terrain ? Les mobilisations contre les OGM, par exemple. Est-ce qu’il y avait besoin de ministres Verts pour que les fauchages d’OGM trouvent une traduction politique ? Je remarque au passage qu’une ministre de l’environnement comme Dominique Voynet n’a pas fait mieux qu’une ministre de droite comme Corinne Lepage. Ecorev a dressé un bilan très critique de son action.
Qu’on ne me sorte pas le discours sur "les mains dans le cambouis". C’est de "mains dans la confiture" qu’il faudrait parler quand on reste membre d’un gouvernement dans lequel on pèse si peu.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.