Calendrier des blogs
<< mai 2012 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
28/05: Les législatives et le journalisme à la Nicolino.
17/05: Verts européens face à la victoire de Hollande. Ministères.
6/05: Première victoire
5/05: Bilan de campagne. ESS au Québec.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Les législatives et le journalisme à la Nicolino.


lundi 28 mai 2012

La campagne législative continue. Je fais un déplacement par jour en soutien aux candidatEs EELV, qu’ils ou elles soient « en autonome » ou en commun avec le PS. Je ne le raconte plus que sur mon mur ou sur ma page facebook. Et je constate que, dans la majorité des cas, un dissident PS leur est (...)


En réponse à :

Les législatives et le journalisme à la Nicolino.

dimanche 3 juin 2012

Cher monsieur Lipietz,

N’étant pas familier de vos terres, je ne découvre votre texte que ce 3 juin. Il est possible que vous disposiez d’un fan club. Je dois dire que ce peut être rassérénant. Pour le reste, votre culot demeure intact. Est-ce que cela m’étonne ? Non.

Sur mon compte. Vous avez bien le droit de penser ce que vous voulez. Mais pourquoi diable inventer ? Je serais très surpris que vous puissiez préciser - mais préciser, j’y insiste - la nature du "scoop" qui aurait plombé Politis. Car la vérité, que vous trouverez auprès de MM.Besset, Langlois, Sieffert, est aux antipodes.

Au sujet du maoïsme, je ne vais pas m’étendre. Vous ne prenez pas même soin de nier être allé signer le libre de condoléances ouvert par l’ambassade totalitaire au moment de la mort de votre grand Timonier. Ni, pour sûr, que votre GOP a défilé ces jours de septembre 1976 avec le ban et l’arrière-ban de l’armée en déroute des maôlatres. Pour sûr, car il existe des preuves indiscutables.

Mais bien entendu, vous étiez, vous, Alain Lipietz, au-dessus de cela. Vous lisiez Gorz. Vous étiez déjà écologiste, qui sait ? La réécriture de sa propre histoire n’a jamais atteint les plus hauts sommets que chez les staliniens et autres maoïstes. Il y a tant à dissimuler ! Monsieur Lipietz, je vais droit au but : qui a soutenu l’effroyable dictateur que fut Mao, qui a célébré sa mort comme un deuil pour l’homme, a été le complice d’un crime inouï. Je comprends que vous souhaitiez à ce point camoufler vos engagements passés, mais il restera toujours quelqu’un - je l’espère - pour se souvenir.

Sur le reste, je constate avec (un faux) étonnement que vous ne donnez aucune date. Comme c’est fâcheux ! C’est d’autant plus fâcheux que la réponse figure sur votre site si prolixe, en toutes lettres. Je vous suggère donc de taper : http://lipietz.net/spip.php?article1116. Et que ne trouve-t-on pas sous la plume de Francine Comte Ségeste, que vous ne contesterez sûrement pas ? Ceci : "Les douleurs du monde lui sont apparues [à vous], toutes noires, toutes crues, intolérables, lorsqu’en guise de stage pour Polytechnique, il a travaillé quelques semaines dans les mines, partageant la vie des mineurs du Nord".

Quelques semaines ! Et sans témoin de vos exploits, monsieur Lipietz. Je crois avoir un autre rapport, plus décent, à la vérité.

Fabrice Nicolino


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.