Calendrier des blogs
<< mars 2005 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
26/03: Vacances à l’ombre du Non
10/03: Débattre par temps de grève
8/03: Le hiatus entre les eurodéputés et le débat français.
5/03: Neige sur Guéret
2/03: Une semaine de débats sur le Traité constitutionnel européen (TCE)

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Vacances à l’ombre du Non


samedi 26 mars 2005

Comme vous avez pu le remarquer, j’ai pris quelques jours de vacances : sports d’hiver à Serre-Chevallier, ça fait du bien ! Mais la politique ne me lâche pas.
D’abord, je passe mes nuits jusqu’à deux heures du matin à rattraper mon retard de blog, à rédiger mes articles, à répondre à des mails (...)


En réponse à :

> Vacances à l’ombre du Non

lundi 4 avril 2005

bonjour,
j’ai lu ton débat avec Mélanchon dans Politis : bien, utile (je lis cet hebdo) ; heureusement que tu as évolué par rapport à ton discours sur la Charte de 2000... malheureusement le non peut gagner en France, aussi au RU.
Filoche me bombarde d’appels et publie des contre vérités (voir son article dans l’Huma) ; selon lui, le non permettra d’avoir un traité social, non libéral, etc... la politique du pire au nom du mieux ; les discours populistes, le n’importe quoi fleurit, la raison est mise au placard, de Villiers apparait comme un modéré du non. il faut espérer que le bon sens l’emporte : les droits fondamentaux sont justiciables, l’initiative populaire peut faire avancer bien des dossiers, le rejet de la directive service ou du 2e paquet portuaire sont possibles par les luttes et avec le Parlement : quelle illusion si on peut croire qu’un retour au traité de Nice va permettre d’avancer !
bon courage, amitiés,
daniel retureau,
conseiller économique et social
militant syndical


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.