Calendrier des blogs
<< février 2012 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
23/02: MES : Le vote désastreux des élus EELV
17/02: Sur le front de l’Alimentation
10/02: Sauvons Eva !
4/02: La SNCF numérise les archives… qu’elle veut ou qu’elle peut !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Sauvons Eva !


vendredi 10 février 2012

Samedi, Eva lance sa campagne avec son premier grand meeting à Roubaix !
Mais on ne peut se le cacher : Eva Joly traverse une très mauvaise passe. Selon Le Monde, « elle a disparu des écrans radar ». Les sondages la donnent à 3%. On ne peut pas leur faire entièrement confiance (je ne perçois pas, ni (...)


En réponse à :

Eva est –elle « reine » ?

samedi 11 février 2012

Cher Maieul,

Sur la responsabilité de Eva, je me pose la question et je consacre mon premier volet à discuter l’hypothèse assénée en permanence par la direction EELV (y compris dans Libé ce matin) : « on fait ce qu’on peut pour soutenir une candidate archi-nulle. Ah ! si on avait eu Cécile etc » Mais pour avoir été exactement dans la meme situation en aout-septembre 2001, je peux témoigner qu’il est difficile de faire campagne contre la ligne dictée par la direction du parti. Pour une raison simple : le candidat a l’emprunt de campagne sur le dos mais c’est le parti qui le gère et peut les rembourser.

Le candidat n’est pas « le roi ». C’est le parti qui fournit les conseillers et désigne les salariés. Sois réaliste : penses tu vraiment que ce soit Eva qui a bidouillé le flop de l’étude « OFCE » ? Qui a fabriqué un onglet « Agriculture et alimentation » sur son site réduisant l’alimentation aux huitres et au vin d’Alsace ? Qui a refusé toute visite à l’ESS sauf le débat du 5 janvier ?

En novembre, Eva aurait-elle pu « faire appel au peuple de l’écologie » ? Pouvait elle rajouter l’Alimentation à son discours du Bataclan ? Pouvait elle développer d’elle même une culture de l’ESS contre le barrage qu’opposait son comité de campagne à tout contact avec l’ESS ? Avant le 5 janvier je pouvais observer ce barrage presque d’heure en heure quand des visites que Natalie et moi montions sur le terrain étaient annulées les unes après les autres par l’équipe de campagne. Peut être n’a-t-elle pas assez tapé du poing sur la table, mais depuis la fameuse semaine de novembre, je ne suis plus là pour le confirmer. Bref, je n’exclus pas dans mon texte qu’elle ait manqué de clairvoyance ou de connaissance sur des sujets comme l’alimentation et l’ESS, mais je peux te dire que la direction opposait un solide barrage.

Sur la possibilité réelle de voter « non » à l’accord avec le PS, j’ai donné mon avis ici : http://lipietz.net/?breve444

Je te conseille soit de reprendre la discussion sur le forum de ce billet là, soit de rappeler les arguments ici avant de les critiquer (si tu penses qu’il ne fallait pas le voter). En ce qui me concerne, je maintiens que cet accord était mauvais, largement du fait des choix de Hollande mais aussi la trahison de certains négociateurs qui ont bradé 4 mois de négociation avec le PS dans l’espoir d’avoir un ministère, mais que rejeter l’alliance aurait été une faute . Je donnais à l’époque un « mode d’emploi » pour le mauvais accord, je constate que c’est pour l’avoir préconisé que plusieurs dont Natalie et moi avons été débarqués. Alors que je pense que ç’aurait été la seule tactique viable.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.