Calendrier des blogs
<< novembre 2011 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
29/11: France, Grèce : de la difficulté des alliances.
21/11: Europe Écologie dans la tourmente des négociations.
8/11: Victoire à Bogotá. Gug.
7/11: Il y a trois ans mourrait Francine Comte Ségeste
4/11: Le débat sur la dette

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

France, Grèce : de la difficulté des alliances.


mardi 29 novembre 2011

Rude semaine pour Eva Joly ! Après le trouble dans lequel l’avait plongée l’intervention d’AREVA sur le Parti socialiste, au moment de la ratification de l’alliance EELV-PS, Eva Joly faisait sa rentrée au début de la semaine dernière, par un article du Monde, puis une excellente émission sur France 2. (...)


En réponse à :

France, Grèce : de la difficulté des alliances.

jeudi 1er décembre 2011

Bonjour !

D’abord merci pour ces informations sur les négociations PS/EELV et sur la situation en Grèce.

Ensuite...

Je sais. Pour faire un bon repas, il faut que l’on s’active en cuisine.
Mais le repas, même d’apparence savoureuse, aura des difficultés à passer si l’on sait que des rats folâtrent sur le sol de l’office et que des cafards nombreux investissent les murs la nuit. Et si, en plus, les cuistots se battent en s’aspergeant de sauce...

javascript:emoticon(’smiley’)

La Grèce... et l’Europe, en fait.

En Grèce, si je vous ai bien compris, il n’y a pas de solution si le gouvernement grec n’est pas capable d’accroître de façon substantielle les recettes fiscales, et cela sans taxer l’argent que j’appellerai productif, celui qui fait marcher l’économie ? D’après vous, il va se passer quoi, en Grèce ? (Je vous demande votre impression, non pas une prophétie)

En Europe, que se passe-t-il si les plans d’austérité se succèdent, réduisant l’activité économique, comme on en prend le chemin en ce moment ? Les échanges intra-européens représentant, sauf erreur de ma part, la plus large part de l’activité de zone euro mais aussi de l’UE, les pays qui actuellement "s’en sortent" ne trouveront plus assez de débouchés européens pour leurs produits et services, et sombreront à leur tour. Emprunter à la Chine, qui est probablement le pays qui a le moins intérêt, pour quelques années encore, à nous voir sombrer ?

Ou bien la Grande Révolution, la Fin du Capitalisme, rêvée par nos "amis" les plus rouges ? Je n’ai pourtant pas l’impression que nous vivions une période semblable à la Russie de 1917...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.