Calendrier des blogs
<< juin 2011 >>
lumamejevesadi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
27/06: Début des négociations avec le PS : l’économico-social.
25/06: La bataille des jardins familiaux de Villejuif
21/06: Défiances europe-écologistes : Val-de-Marne, vote Internet…
14/06: Le verdissement du barrage Itaipu et le « conflit FFFF »
6/06: EELV : L’unité forcée

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

EELV : L’unité forcée


lundi 6 juin 2011

Samedi, second tour du Congrès de Europe Ecologie - Les Verts à La Rochelle. Théoriquement, il n’y a plus aucun suspens : la motion « Maintenant » regroupant la quasi-totalité des cadres du mouvement a obtenu la semaine dernière 50% + 17 voix.
Cela dit : les délégués élus en région gardent leur (...)


En réponse à :

Technique et tricherie

mercredi 15 juin 2011

Exactement.

Ceux qui pétitionnent aujourd’hui (dont Lhomme , dont la volonté de sabotage d’un vote qui pourrait conduire à la victoire de Nicolas est explicite) signifient qu’ils pensent que Cécile, JVP, Alexis et Stéphane sont capables de tricher. La confiance n’y est pas, et la technique n’y peut rien. S’ils pensent ça, ils le penseront aussi d’un vote papier, comme au PS et à ATTAC.

Ce qui n’a pas arrangé les choses c’est en outre le choix imbécile de la meme boite sous traitante d’ Hadopi...

Quant à la comparaison avec le fordisme, je ne vois pas le rapport. La technique internet a deux différences sociales avec la correspondance papier : le bilan écologique, et la suppression du travail de comptage (qui permet lui meme les tricheries de type ATTAC). Pour le votant, cela représente une "fracture numérique" qui n’a aucune important si l’on peut voter des deux manières.

Tu me demandes précisément comment on contrôle un vote internet. Il me parait évident qu’on peut le faire : le centre de comptage a évidemment l’adresse IP de tous les clics qui lui parviennent et de tous les codes utilisés, et rien n’empêche de les garder en mémoire pour un contrôle. Comme le remarquent les spécialistes critiques de l’internet, il est probable que ce contrôle brisera l’anonymat (et c’est ça leur critique : internet = ou le contrôle ou l’anonymat). Il suffit de le faire faire par des personnes dont la discrétion soit assermentée. Et de toue façon les votants "internes" ne tiennent pas en général à l’anonymat de leur vote, au contraire ils le proclament, comme moi pour Eva. C’est toute la différence avec les votes "externes" où l’anonymat est essentiel à la démocratie (il est indispensable aussi dans les votes entre collègues mêmes amis, justement pour des questions d’amitié).

D’une certaine façon l’internet est plus sûr que le papier face au trucage par bourrage des urnes (cas ATTAC) mais on ne peut rien contre le trucage sur la réalité du militantisme du corpus des votants (cas PS du "bourrage des inscrits", qui fut d’ailleurs évoqué à propos du soutient de Pietrasenta à Voynet). C’est sur ce point que portent les inquiétudes réelles , s’agissant du vote Hulot.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.