Calendrier des blogs
<< avril 2010 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
20/04: Europe-Écologie : ça ne va pas si mal !

Poster un message

En réponse à :

Europe-Écologie : ça ne va pas si mal !


mardi 20 avril 2010

On me l’a reproché : je délaisse ce blog au profit de ma page Facebook. C’est vrai que ce truc est très addictif ! Super-réactif, mais les débats lancés sur Facebook disparaissent en quelques jours sous le fatras des messages. Tandis qu’il y a encore des lecteurs pour intervenir sur les forums de (...)


En réponse à :

Europe-Écologie : A gauche ? A droite ?

mercredi 28 avril 2010

Une coopérative : un-e membre = une voix. OK

Mais tu as entendu comme moi à la réunion du 14, avenue Parmentier, des Waechteriens qui attendent de la nouvelle organisation ’la fin de l’idéologie gauchiste des Verts’, et des Cap21 à peu près sur des positions similaires.
Alors, va-t-on reproduire une orga ’à l’ancienne’ avec simplement 2 ou 3 courants en plus ?
Je pense qu’il faut tenir compte de cet écueil, même s’il est pour l’instant encore recouvert par la marée.

Vu comment la vie politique française est organisée, les ’2ème tours’ opposent toujours un candidat de gauche et un candidat de droite.
Or historiquement, la droite n’est pas écolo parce que l’écologie réduit les profits des riches, et la vieille gauche reproche aux écolos de s’occuper davantage des baleines que des travailleurs, et à l’écologie d’être une préoccupation selon le vocabulaire de l’époque, soit de ’petits bourgeois’, soit de ’bobos’.

Tu as beau répéter que ces arguments sont faux et obsolètes, ça m’a convaincu moi depuis longtemps parce que j’étais déjà écœuré et de la gauche et de la droite, mais les gens y reviennent sans arrêt. Même des écolos !
Sinon, comment expliquer que ces ’MEIstes’ et ’CAP21istes’ n’aient pas voulu rejoindre les Verts ? Comment expliquer le départ récent de certains vers le Parti de Gauche ?

C’est encore la confrontation classique gauche<->droite qui structure la vie politique, et l’écologie est toujours vue par les deux partis dominants comme une annexe vite oubliée.
Pour l’instant, ce n’est que localement, lorsque les écologistes ont pu se maintenir au second tour et gagner (à l’Ile Saint Denis, à Montreuil, dans le IIème arrt de Paris (je suis francilien, je donne des exemples locaux que je connais)) que la manière même de penser la vie politique a changé.
Je crains que cela soit encore insuffisant dans le pays, mais après tout, rien d’étonnant, c’est le combat que nous avons à mener et qui n’est pas encore gagné.

Mais pire, je crains que ce vieux modèle d’opposition bipolaire ne renaissent même dans notre organisation à naître.

Comment l’éviter ?

Qu’en penses-tu ?

Tu connais l’une de mes convictions : l’une des voies possibles de sortie est l’utilisation la plus fréquente possible des modes de penser issus des philosophies de l’action et du penser complexe (cf. http://www.europe-ecologie.fr/?p=12)
Une autre est de ne jamais oublier, à chaque fois qu’on pense politique, à chaque fois qu’on écrit quoi que ce soit, le souci de la jeunesse et de l’éducation.

Mais plus concrètement ?

Amicalement.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.