Calendrier des blogs
<< novembre 2009 >>
lumamejevesadi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
23/11: Crise, tiers secteur, écologie, protectionnisme, souverainisme…
15/11: Verts et EE en AG Ile-de-France
13/11: Travail, climat, nord-sud, foncier
7/11: Identités nationales : Drancy, Hamida
1er/11: Crise de croissance d’Europe-Écologie

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Crise de croissance d’Europe-Écologie


dimanche 1er novembre 2009

La vague évoquée dans mon dernier billet est en train de tourner au tsunami politique (ce qui ne veut pas dire que le tsunami électoral sera au rendez-vous ! ). Un tsunami que les verts et les non-verts d’Europe-Écologie (EE) ont quelque peine à gérer.
Comme prévu il y a 8 jours, la question Modem (...)


En réponse à :

Réponse à F. Nicolino

lundi 16 novembre 2009

Monsieur Lipietz,

Quoi que vous répondiez éventuellement, sachez que j’en resterai là pour ma part.

Nous n’appartenons visiblement pas au même monde moral, ce dont je dois bien me féliciter. Je reconnais sans peine être fier de m’être constamment opposé aux stalinismes divers et variés. Et je constate que dans votre magnifique clairvoyance, vous entendez néanmoins me donner une (petite) leçon concernant la Chine totalitaire. L’enjeu est ce jour dérisoire, mais il ne l’a pas toujours été. Malgré les décennies écoulées, il ne vous vient pas à l’esprit de vous agenouiller devant les millions de morts de la dictature maoïste. Non, bien entendu, pas un intellectuel de votre dimension, évidemment !

La Chine de la dictature et du laogai, décrite avec une précision admirable dès 1970 par Simon Leys dans Les Habits neufs du président Mao (paru en 1971), cette Chine-là n’a donc pas existé à vous lire en ce milieu de novembre 2009. Ce qui a existé, c’est votre enthousiasme imbécile et votre soumission à l’autorité. Ce qui a existé, c’est que des slogans répétés là-bas par des gardes rouges abreuvés de propagande simpliste vous ont permis de lever le poing dans les rues de Paris. Et de vous en féliciter quarante ans plus tard.

il y a manifestement chez vous, monsieur Lipietz, quelque chose de grand. Qui consiste à avoir eu tort tout en continuant à avoir eu raison. Je crois sincèrement que l’époque a été injuste avec vous, qui maniez le sophisme avec un art que pourraient vous envier les mânes du Grand Timonier.

Mais, et j’en termine, nous n’habitons pas le même univers mental ni moral. Et, ma foi, quel soulagement.

Fabrice Nicolino


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.