Calendrier des blogs
<< novembre 2008 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
23/11: Colombie. Autos. Ultra-gauche. PS
19/11: L’Euro bouclier
13/11: La cérémonie des adieux
5/11: Dur passage

Poster un message

En réponse à :

Colombie. Autos. Ultra-gauche. PS


dimanche 23 novembre 2008

Du point de vue législatif, je suis moins impliqué dans la seconde partie de la session à Strasbourg. Je suis plutôt bouffé par mon travail à la présidence de la délégation pour la Communauté andine, que l’attitude de la Commission européenne en en train de mettre en crise. J’accepte aussi 4 interviews ou (...)


En réponse à :

Le PS et l’article 104

mercredi 10 décembre 2008

Moi j’étais jeune et bête à l’époque je ne m’intéressais pas encore à la politique et c’est suite au référendum de 2005 que j’ai commencé à m’y intéresser.

Alors vous voyez vos attaques tombent un peu à l’eau.

Si je vous ai bien compris il faudrait qu’en guise de démocratie, je me contente de la possibilité d’intervenir sur un site web participatif, de faire du lobbying auprès d’élus, ou encore de m’inscrire et d’essayer de peser dans des associations.

Pauvre démocratie, réduite à si peu de droits.

Et bien non je refuse la démocratie que vous me décrivez. Il n’en est pas question ...

J’ai des droits et j’entends bien les faire respecter.

C’est mon droit le plus fondamental de participer ou directement ou par l’intermédiaire de représentants que j’aurais directement élu à la rédaction de la loi, et donc de ce genre de traité légalement contraignant ...

Cette convention qui pour vous a l’air de représenter un grand bon en avant pour la démocratie, pour moi qui débarque avec ma jeunesse dans ce monde dans lequel je n’ai pas choisit de naître, cela représente une vaste mascarade qui n’a vraiment rien de démocratique.

Cette convention n’avait aucune légitimité et c’est pourquoi on en est aujourd’hui à ce blocage dans la construction européenne.

Quand à l’article 104 c’était juste un exemple, et cela n’a rien avoir avec les déficits, c’est l’article qui permet d’interdire la création monétaire à l’état et qui en laisse l’exclusivité à la banque centrale pour sauver les banques privées ou aux banques privées elles-même.
C’est l’article qui a obligé l’état à emprunter sur les marchés financiers et donc à payer des intérêts et qui est donc totalement responsable de l’explosion de la dette publique.
Mais je vous l’accorde, le traité de Maastricht ne fait que reprendre cette interdiction déjà présente dans les statuts de la banque de France depuis 1973. On en a déjà parlé sur ce blog.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.