Calendrier des blogs
<< juillet 2008 >>
lumamejevesadi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
14/07: Écologie dans les confettis des empires.
4/07: Libérée, Ingrid parle !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Écologie dans les confettis des empires.


lundi 14 juillet 2008

Une semaine de colloque à La Réunion : « Changement climatique et perte de biodiversité dans l’Outre-mer européen ». C’est la première conférence organisée par la présidence française du Conseil européen, en collaboration avec la Région réunionnaise et l’UICN (Union mondiale pour la nature. Le site en (...)


En réponse à :

Écologie dans les confettis des empires.

mardi 15 juillet 2008

La question est : peut-on faire confiance aux hauts fonctionnaires pour appliquer notre vision du développement de demain ? Ne sont-ils pas en train de reprendre le discours borlo-présidentiel parce qu’il est de rigueur désormais ?

J’ai les plus grands doutes envers l’approche technocratique non qu’elle se plante toujours mais
1) c’est elle au fond qui permet les trahisons des principes, au nom d’une cause supérieure (type Jouyet, Kouchner - qui servent aussi d’abord leur propre carrière, sans pouvoir l’admettre bien entendu), qui minent la démocratie
2) faute d’association de la base elle apporte souvent incompréhensions et déceptions. La panne de la construction européenne (pour ne pas dire le néant qu’on ressent à la base, désormais, sur ce sujet) y est largement liée.

Voir aussi la gestion municipale du PS parisien désormais (privatisation d’une partie des services, dont Vélib’, construction de tours et de nouveaux bureaux au détriment d’une autre politique de la ville mais "HQE" (sic), etc.)

Bref, je crois que notre société est malade de ses élites même si je connais d’excellents polytechniciens ;-)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.