Calendrier des blogs
<< juillet 2008 >>
lumamejevesadi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
14/07: Écologie dans les confettis des empires.
4/07: Libérée, Ingrid parle !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Libérée, Ingrid parle !


vendredi 4 juillet 2008

Inutile de vous dire toute ma joie, je l’ai déjà exprimée dans mon communiqué et dans l’article pour Vert. Il y a un moment où l’émotion vous brise...
Nouvelle donne
Mais je dois reprendre mes esprits. Cette libération, parfaitement organisée d’un point de vue technique, a d’abord fait la démonstration (...)


En réponse à :

Ingrid, {X-files} et récup

dimanche 13 juillet 2008

Je suis un peu désorienté par vos messages. Sur le Président Uribe, j’avais donné mon analyse dès mon article mis en ligne le 3 juillet (en Une), un peu affiné dans le billet du blog. Ce billet est le seul à cette époque à faire le lien avec « l’autogolpe » annoncé contre la Cour Suprême de Justice, et à formuler un pronostic d’avenir. Si vous lisez Courrier international, vous verrez que ces analyses restent très en avance sur les « confrères » (si je puis dire). S’il vous a manqué des chapitres, faites, colonne de gauche, « Colombie » dans « Géographiquement », ou Uribe sur l’un des deux moteurs de recherche.

Enfin, où avez-vous vu dans ce blog IB ou moi tresser des couronnes à Sarkozy ? Reconnaître que quelqu’un fait profil bas quand il s’est fait avoir et n’a rien pu faire, c’est lui tresser une couronne ? reconnaître que Sarkozy est capable d’être drôle dans le rôle de présentateur ? Oui, Ingrid a raison de dire que la pression internationale de son mouvement de soutien (dont Sarkozy, comme moi en tant que président de la délégation pour la Communauté andine, avons été relais auprès d’Uribe) a empêché une opération de vive force .

J’ai passé 6 ans et demi de ma vie à combiner des trucs pour sortir Ingrid de là et ça n’a servi à rien, ça ne s’est pas du tout passé comme je l’essayais, ça ne permet pas un échange humanitaire, et le risque que les autres otages crèvent dans l’oubli est réel (tous mes billets ou communiqués le disent). Mais ça ne m’empêche pas de reconnaître que ce fut une opération bien conduite par des pros auxquels je tire mon chapeau.

Alors, les chicaneurs de la 25è heure, ceux qu’on a jamais vu pendant ces 6 ans et demi et qui viennent récupérer un peu de gloriole en vous la jouant « La vérité est ailleurs », permettez moi de vous dire que je les considère avec autant de prudence méthodologique que Meyssan.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.