Calendrier des blogs
<< avril 2008 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
25/04: La fin du « consensus de Washington ».
19/04: PE : Un groupe Vert efficace. Césaire.
13/04: Batailles contre la droite, batailles écologistes
5/04: Planification européenne ?

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

PE : Un groupe Vert efficace. Césaire.


samedi 19 avril 2008

« Semaine de groupe » à Bruxelles et de chimio pour Francine. Autant dire que Bruxelles n’est pas mon point de fixation principal…
En “semaine de groupe”, on discute essentiellement de ce qu’on va voter à la session suivante. En principe, les négociations dans le cadre des commissions sont quasiment (...)


En réponse à :

Ingrid, vraie Verte

dimanche 11 mai 2008

Je crains, hélas, que ce ne soit votre mail qui contienne beaucoup d’erreurs. D’abord, Ingrid Bétancourt était une militante écologiste. C’est elle qui a prononcé le discours de clôture du précédent congrès des Verts mondiaux, à Canberra. Nous avions combiné ensemble notre campagne Verte pour les présidentielles de 2002. Le fait qu’elle ait commencé par lutter contre la corruption est tout à fait typique des partis Verts des pays du Tiers-monde. Si vous lisez René Dumont, fondateur de l’écologie politique, vous verrez que ce fût intégralement l’un de ses combats. On ne peut pas mener de politiques publiques écologistes dans des pays corrompus.

Lorsqu’elle fût enlevée par les FARC, elle allait rendre visite au maire -Vert- de San Vincente del Caguan, maire que nous avions déjà invité au Parlement européen. Il avait été élu maire contre le candidat des Farc, et il était venu avec un de ses consultants, de l’Université des Andes, sur un programme de développement écologique de sa région.

Clara Rojas était à l’époque sa candidate Vice-présidente, et il est bien évident que les Verts, lorsqu’ils ont aussitôt cherché à populariser le soutien à Ingrid, y ont systématiquement associé Clara. Comme je l’ai expliqué, Ingrid est bientôt devenue le symbole, en Europe, des 4000 séquestrés colombiens, et cela fût accepté y compris par leurs propres familles. Seuls les ennemis d’un accord humanitaire et de la libération des otages prétendent systématiquement le contraire.

Le fait qu’Alain Keler et Jacques Thomet aient été présents en Colombie il y a quelques années n’en font pas forcément des spécialistes de la Colombie aujourd’hui : c’est exactement ce que dit Sergio Coronado.

L’affaire du Falcom résulte d’une manipulation du gouvernement français par le gouvernement colombien, et non par de la famille d’Ingrid Bétancourt, qui n’y a jamais cru. La nouvelle que Ingrid allait très mal est, depuis la réception de ses « preuves de vie », évidente. Celle qu’elle était « à l ’article de la mort » et qu’il était possible de négocier sa libération avec les FARC a été communiquée par la présidence Uribe pour créer un écran de brouillard le jour même où trois nouveaux députés de son parti étaient inculpés par la justice colombienne pour « parapolitique ». Il ne s’agissait que d’une manoeuvre de diversion, mais on ne peut reprocher aux responsables français d’avoir pris des précautions.

En ce qui concerne l’amnistie du M19, j’ai organisé un colloque spécial sur les amnisties suivant un conflit armé « non international ». La loi internationale a récemment évolué sur ce point, et comme vous auriez pu le remarquer, lorsque le Président Uribe m’a sorti cet argument, je l’ai noté sur mon blog et n’avais rien à dire là-contre. Ce que je reproche au Président Uribe, c’est d’en faire de même aujourd’hui avec les paramilitaires... Sauf que quand le M19 quittait les armes, il rentrait dans la politique démocratique, tandis que quand les paramilitaires sont amnistiés, ils continuent à assassiner les syndicalistes, les défenseurs des Droits de l’Homme, les participants à la Marche du 6 mars, et à organiser le narco-trafic à partir de la Colombie.

Je laisse Sergio Coronado répondre aux critiques spécifiques que vous portez conte lui.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.