Calendrier des blogs
<< mars 2008 >>
lumamejevesadi
2425262728291
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
28/03: Nouvelle gauche et non-cumul.
21/03: Changer de gauche dans une élection
13/03: Verts : la renaissance ?
6/03: Reyes. Aubervilliers. Sarkozy.
2/03: Ingrid. Municipales.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Verts : la renaissance ?


jeudi 13 mars 2008

La poussée à gauche du premier tour des municipales doit encore être confirmée, mais d’ores et déjà, elle indique le grand retour des Verts à leur niveau des années 2000.
Cette semaine à Strasbourg, grosse déception : après le coup porté par le gouvernement colombien aux tentatives de la diplomatie (...)


En réponse à :

Plateau des glières

jeudi 20 mars 2008

Reçu de Vincent Corbaux, un ami, l’homme en anorak qu’on a vu avec le président sur les chaînes nationales, pour dire que… le président avait changé de style :

"Le 18 mars, journée commémorative, sur le plateau des Glières. J’y étais.

De nombreux gendarmes aussi.

Le fan club du président, une vingtaine de personnes, y était aussi.

Le plateau est sous un brouillard épais.

Deux jeunes filles sont assises dans la neige, juste derrière moi. Brusquement un mouvement de gendarmes rompt le silence. Ils entourent les deux jeunes filles. L’une d’elles tient dans les bras une banderole pliée.

« Donnez-moi la banderole »

« - Non, c’est la mienne »

« Vous n’avez pas le droit ici ! »

« - Et la liberté d’expression »

« Qu’est-ce qui est marqué dessus ? »

« - La liberté en danger »

Un gendarme lui arrache des mains.

Contrôle des papiers… Fouille… sac à dos… pique-nique, ouf, il n’y a pas de couteau !

« Vous n’avez pas le droit d’être ici, partez ! »

« - On veut voir le président »

« Non, vous devez partir »

Dans l’assistance, seule une femme a le courage de prendre leur défense.

Le fan club : « A ton âge je travaillais ! », « Qu’est ce que tu fous là », "Encore un soixante-huitarde"… J’en passe…

Trois à quatre gendarmes traînent les deux filles dans la neige… Je ne les ai pas revues, les "résistantes".

Toujours sale temps sur le plateau des Glières… L’ordre n’est pas du côté de la liberté.

Je m’étais tu. Je voulais sortir, au bon moment, mon affiche cachée sous mon anorak.
Un policier en civil est venu me voir mais il n’a rien vu.

Me voilà devant le président. Je lui parle des deux filles.

« Ce n’est pas gentil ce qu’ils ont fait » me répond-il sans me regarder.

« - Demandez aux gendarmes de leur rendre leur banderole »

Pas de réponse.

Je lui parle des suppressions de postes dans l’Education Nationale…

« Retourne faire du ski » qu’il m’a répondu."

Vincent est d’accord pour que l’on cite son nom et qu’on diffuse son témoignage


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.