Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Feu le gag du referendum sur le referendum

lundi 18 février 2008

Vous dites : "Avec la tradition gaullienne de référendum-plesbicite, on a déjà énormément de mal à centrer la discussion sur la ratification ou non d’un traité européen quand c’est la question qui est posée"

Faites attention, parcequ’à plusieures reprises, vous avez affirmé être pour un référendum. En laissant penser que les gens ne répondraient pas à la question en cas de référendum, vous laissez plutôt penser que vous seriez hostile à la tenue d’un référendum ... J’espère que ce n’est pas où vous vouliez en venir ?

Mais au delà de ça, j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi les questions de la ratification, ou de la révision de la constitution pour permettre la ratification, sont si différentes qu’il en résulterait un débat différent ?
Désolé, je ne pense pas dutout faire un excès d’optimisme en affirmant qu’un tel référendum entrainerait un débat sur la ratification du traité. Le but d’une telle révision c’est la ratification ... Alors le sujet ça aurait été la ratification ...
Je trouve au contraire que c’est vous qui faites preuve d’un excès de pessimisme : vous parlez de la question de la révision comme si c’était une question totalement étrangère à celle de la ratification. Ne sont elles pas totalement liées au contraire ? ...

Maintenant voyez le résultat du oui à la révision parlementaire au congrès de Versailles. Le traité a été ratifié par la voie parlementaire. A aucun moment les citoyens n’ont pu s’exprimer.

L’Histoire retiendra que pour la première fois dans notre Vème république, le parlement a désavoué le peuple. Quel intérêt de voter dorénavant si le gouvernement et le parlement peuvent arbitrairement choisir que nous avons mal voté et redécider à notre place ?

Votre traité valait-il de porter un tel coup à la démocratie ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.