Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Non=Referendum ?

vendredi 18 janvier 2008

Bon, comme vous le voyez la colonne devient minuscule. Sur ce forum nous essayons d’éviter les trolls qui gênent les autres participants et peuvent causer leur lassitude et leur départ. Veillez donc à lire les réponses avant de revenir plusieurs fois de suite au même argument.
Je considère qu’après cette dernière réponse de ma part, votre série (légitime) d’objections est close et que les lecteurs de ce forum ont tous les éléments pour se faire leur porpre opinion.

J’ai répondu à votre suggestion d’un « referendum sur le referendum » dans un autre billet et vous retrouvez ma réponse à la fin du PS de http://lipietz.net/spip.php?article2160.

De même je réponds à l’idée qu’une fois le changement de constitution acquis par un premier referendum, un second referendum deviendrait obligatoire pour ratifier Lisbonne. Absolument pas. NS peut tout aussi bien ratifier par voie parlementaire après avoir fait changer la constitution par la voie référendaire.

De la même façon je vous ai déjà dit que , si l’on veut un referendum, qu’on vote oui ou qu’on vote non à la ratification, il faut d’abord que Lisbonne soit « ratifiable », donc d’abord changer la constitution ; à Versailles ou par referendum. Ceux qui veulent bloquer la ratification en refusant la modification de la constitution avouent qu’ils sont pour imposer le Non à Lisbonne sans avoir consulté les Français.

La seule chose absolument nécessaire pour avoir un referendum est que la loi constitutionnelle proposée à Versailles passe. Point. Si vous voulez lui mettre des bâtons dans les roues et la faire passer par referendum après l’avoir rejetée à Versailles, libre à vous ou à vos amis. Mais essayez d’abord d’avoir l’engagement écrit que NS organisera ce referendum pour révoquer le vote des élus du peuple à Versailles , car, à défaut, « Non à Versailles= pas de referendum sur Lisbonne ».

Donc, encore une fois, si on veut passer au vrai sujet, on ratifie vite fait la réforme constitutionnelle à Versailles et on se bat pour un referendum. Et là, on en vient enfin au fond, les Français discutent de Lisbonne et pas de procédure, et les Verts voteront Oui. Parce qu’en réalité pour le bien être des masses populaires et pour la planète, seul compte le contenu et pas la procédure, même si nous Verts préférons une procédure référendaire et même référendaire européenne.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.