Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Non=Referendum ?

jeudi 17 janvier 2008

Bonjour,

1)

Là est tout le débat.

Vous considérez que voter non au congrès sur la modification de la constitution rendra inconstitutionnelle toute ratification du traité.

Oui c’est vrai, mais c’est déjà le cas, c’est bien là le sens de la décision du CC n’est ce pas ?

Et c’est pour cela que cela demande une révision de la constitution.

Là où je ne suis pas d’accord avec vous, c’est que vous considérez que c’est terminé et que le texte ne peut plus être ratifié.

Rien n’interdit de proposer une autre révision de la constitution par la voie du référendum et c’est bien ce dont nous parlions et c’est ce que proposent Fabius et Emmanuelli, et c’est pour cela que je vous trouve bien médisant sur leurs intentions.

2)
Vous avez surement raison, cela dit, le "après" dans le texte de la constitution me pose problème, il est ambigüe, il peut être effectivement interprété comme une obligation "temporelle" mais il peut être interpretté seulement comme un "prérequis" sans obligation forcément temporelle

Cela dit oui il est plus logique de se poser la question de la révision de la constitution avant.

3)
Pas de réthorique svp ^^

Je ne crois pas que ce soit bien de tourner les choses de façon à faire apparaitre la révision de la constitution comme une question dissociable de la ratification du traité.

Si référendum à propos de la révision de la constitution il y avait, ce ne serait pas comme vous dites un simple référendum sur la constitution, mais bien un référendum sur la révision de la constitution en vue de ratifier le Traité de Lisbonne.

Excusez moi d’insister, cette révision est indissociable du traité, c’est une révision de la constitution pour pouvoir ratifier ce traité, et ceux qui voudront ratifier ce traité voudront cette révision, ceux qui ne veulent pas que ce traité soit ratifié refuseront cette révision.

Maintenant je ne connais pas les contraintes techniques, mais je crois que la question de la révision pourra faire l’objet du même débat que l’on obtiendrait à propos de la ratification du traité elle-même. Et c’est bien pour cela que je pense que ce serait une victoire.

Je pense qu’il serait difficile d’envoyer par la poste ce traité très long, mais il y a suffisament de sources sur internet, et je pense que les partis politiques peuvent fournir le travail d’information nécessaire pour correctement mettre à disposition des citoyens ce texte dans le cas d’un tel référendum, même si la question posée par le référendum n’est que la question de la révision.

Il pourrait être de toute facon demandé qqchose du genre :
"Autorisez vous cette modification de la constitution en vue de ratifier le traité de Lisbonne : "

Franchement quelle autre solution proposez vous pour obtenir un référendum ? C’est quand même la seule solution politique qui est à notre disposition non ?

En tout cas ce qui est innacceptable selon moi c’est que ce traité soit ratifié sans que les citoyens n’aient pu s’exprimer


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.