Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Ne nous énervons pas, raisonnons.

dimanche 13 janvier 2008

Je viens de lire les échanges sur le blog des rédacteurs de politis. Et j’avoue avoir du mal à me faire une opinion définitive. Je crois avoir compris vos arguments, mais il me semble que, dans d’autres situations, nous n’hésitons pas à faire preuve d’un peu de tactique politique, en mettant la pression sur des responsables (ce qui peu teffectivement s’apparenter parfois à du chantage), pour obtenir ce qui nous semble juste et légitime. Si vraiment nous pensons qu’un référendum est légitime, menacer Sarkozy de ne pas modifier la constitution (même si, en tant que "ouiste au TME", elle est indispensable pour nos idées) ne me semble pas une tactique totalement aberrante. La suite dépend des possibilités juridiques et de la volonté de Sarkozy de ratifier le TME.

Si on considère que Sarkozy doit absolument ratifier ce TME, il n’a pas intérêt à prendre le risque d’un refus de modifier la constitution par le Congrès. Deux solutions (selon les possibilités juridiques que j’ignore) : soit il annonce un référendum avant le vote au Congrès (qu iaccepte alors de modifier la constitution), soit il annule le Congrès et convoque un référendum où la question est tournée de manière à être possible, même si la constitution n’a pas encore été modifiée (elle ne le serait que dans un second temps).

Ce qui complique la réflexion, pour être parfaitement honnête, c’est que je sais qu’un référendum, si c’est une nécessité démocratique et même probablement pour l’image de l’europe auprès des français, est un piège pour la gauche et les verts (nouvelle division à l’horizon) et un risque pour l’europe (je dis ça en tant que ouiste). Mais est-ce une raison suffisante pour ne pas en organiser un ?

Alors vous trouverez peut-être que je ne me pose pas les bonnes questions ou que j’y réponds mal, mais j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi la "tactique" présentée serait impossible ou inefficace ou indigne (ou autre chose) ; pour l’instant vous ne m’avez pas encore complètement convaincu ! encore un effort ! ;-)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.