Calendrier des blogs
<< novembre 2007 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
29/11: Semaine de déceptions. Climat, SNCF, Villiers-le-bel.
25/11: Clarification chez les Verts. Une grève tactique.
23/11: Moins de pétrole, plus de bananes !
22/11: Equateur : les vieux partis font de la résistance
16/11: Environnement : le Parlement en pointe.
9/11: Pénible semaine européenne.
4/11: Feuillle de route

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Pénible semaine européenne.


vendredi 9 novembre 2007

Semaine de groupe à Bruxelles, donc surtout des discussions, mais aujourd’hui Bruxelles est la capitale disputée d’un pays de l’Union au bord de l’éclatement. Paradoxalement, je m’occupe surtout… des débats intérieurs français sur le TME, et de la préparation de mon voyage en Équateur, en liaison avec les (...)


En réponse à :

L’aveu de Fabius

mercredi 14 novembre 2007

Pendant qu’on est dans les aveux des célébrités nonnistes[1], que pensez-vous de cette intéressante déclaration épinglé par le Canard (« prudence est mère de sûreté ») de fin octobre,

« Attention, Sarkozy n’est pas Chirac ! Il est un bien meilleur
propagandiste, y compris auprès de ceux qui ont voté non en 2005.
N’exigeons pas trop fort un référendum qu’il serait capable de gagner »

Laurent Fabius, le Parisien du 20/10/2007

Notez le "pas trop fort" qui montre qu’on a affaire à un pro de la politique sachant parfaitement doser son effort. Ayant vu depuis que le MODEM a depuis déclaré qu’il voterait le traité, et que sans lui la gauche n’a pas les 2/3 des parlementaires nécessaires il réclame aujourd’hui un référendum - étant certain que cela n’aura pas de conséquences.

[1] bon je grossis pour le trait pour vous provoquer, mais notez que, fort prudemment, le Président de l’UMP Nicolas Sarkozy a évité en 2005 de faire une campagne active en faveur du référendum pour le traité constitutionnel, soucieux de l’équilibre interne de son organisation, avec sur les flancs une frange souverainiste non négligeable menée notamment par Nicolas Dupont-Aignan, - et aujourd’hui symbolisée par son conseiller spécial Henri Guaino - et d’éviter de renforcer une initiative du Président de l’époque Jacques Chirac.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.