Calendrier des blogs
<< novembre 2007 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
29/11: Semaine de déceptions. Climat, SNCF, Villiers-le-bel.
25/11: Clarification chez les Verts. Une grève tactique.
23/11: Moins de pétrole, plus de bananes !
22/11: Equateur : les vieux partis font de la résistance
16/11: Environnement : le Parlement en pointe.
9/11: Pénible semaine européenne.
4/11: Feuillle de route

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Pénible semaine européenne.


vendredi 9 novembre 2007

Semaine de groupe à Bruxelles, donc surtout des discussions, mais aujourd’hui Bruxelles est la capitale disputée d’un pays de l’Union au bord de l’éclatement. Paradoxalement, je m’occupe surtout… des débats intérieurs français sur le TME, et de la préparation de mon voyage en Équateur, en liaison avec les (...)


En réponse à :

écoeurement

dimanche 11 novembre 2007

Bien d’accord avec Kawouede. Et je suis d’autant plus aterré par le discours en ligne et que je viens de lire de Cécile Duflot à Rome hier, aterré certes par la faiblesse du niveau (on se demande quelle mouche a piqué ceux qui l’ont mis en ligne, perso j’aurais essayé de le glisser sous le tapis). Mais davantage, venir à Rome aujourd’hui et dire aux Italiens qu’ils ont de la chance de pas vivre sous Sarkozy ("un petit napoléon", franchement, est-ce bien nécessaire ?) et se lamenter du Grenelle, ça me fait vomir. Vomir, car la-bas la gauche mène une politique xénophobe : que ce soit sur les Roms ou sur la décision d’emprisonner les laveurs de parbrises à Florence, ville pourtant historiquement "rouge", la criminalisation de l’étranger se poursuit à un rythme effrayant. La société italienne n’a pas d’énergie nucléaire, ok, elle préfère nous l’acheter, mais elle va très mal, et ce n’est pas avec ce genre de discours qu’un dialogue constructif va s’engager, destiné plus à un public français devenu médiatiquement inaccessible aux Verts.Bien sur il ne s’agit pas de donner des leçons à qui que ce soit, mais de poser des difficultés communes, de porter une analyse collective. Quand est-ce que les politiciens français auront au moins un vernis de culture politique européenne ? Quand est-ce qu’il prendront la responsabilité d’un échange réel fondé sur le croisement des regards au lieu de se passer mutuellement la brosse à reluire pour mieux oublier leurs difficultés à la maison ? Alors oui, vive l’Europe, vive la constitution de citoyens et de dirigeants européens. Responsables.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.