Calendrier des blogs
<< mai 2007 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
26/05: Europe : la nouvelle bataille constitutionnelle
19/05: CAN. FFFF.
14/05: La rupture Verts/PS
12/05: Une semaine énergétique.
7/05: Ah, quelles terribles 6 heures du soir !
5/05: La manip du Parisien
4/05: Le duel.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Europe : la nouvelle bataille constitutionnelle


samedi 26 mai 2007

Ma semaine strasbourgeoise est entrelacée de campagnes locales (les législatives françaises) et de débats européens. Au Parlement européen, les votes révèlent des évolutions assez compliquées, tandis que le débat sur la Constitution redémarre sur les chapeaux de roues.
Les week-ends : distributions de (...)


En réponse à :

Europe : la nouvelle bataille constitutionnelle

dimanche 27 mai 2007

Bonjour,

Une synthèse tout à fait intéressante. Seulement, peux tu nous expliquer pourquoi le front des amis de la constitution ne tiendra pas face aux tenants du mini-traité ?

Enfin, une remarque sur la charte des droits fondamentaux ; tu écris : "La charte des droits fondamentaux (IIe partie du TCE) rendait d’office inconstitutionnels le CPE et le CNE. Idem pour les féministes qui luttent contre le proxénétisme (et perdent le III-271)".

Alors d’une part la cour constitutionnelle ne se prononce pas sur la validité des lois par rapport à des traités internationaux, mais seulement sur la constitution de la 5e république. C’est pour cela que la Cour Constitutionnelle ne pouvait rien dire sur la violation avec la convention de l’OIT du CPE qui stipulait qu’un licenciement devait être toujours justifié.

D’autre part, et c’est là la perversion que je relevais sur cette liste il y a quelques semaines, l’UE n’a créé aucun organe chargé de vérifier ou de recueillir des plaintes concernant les droits fondamentaux dans les pays membres. Il existe certes divers rapports, mais rien qui n’utilise des enquêteurs ou des experts qui vont sur le terrain. C’est en cela que la Charte des droits fondamentaux ne crée (hélas) aucune compétence nouvelle pour l’Union : c’est simplement dans les décisions communautaires que cette charte doit s’appliquer et non dans les politiques que prennent seuls les pays-membres.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.