Calendrier des blogs
<< mai 2007 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
26/05: Europe : la nouvelle bataille constitutionnelle
19/05: CAN. FFFF.
14/05: La rupture Verts/PS
12/05: Une semaine énergétique.
7/05: Ah, quelles terribles 6 heures du soir !
5/05: La manip du Parisien
4/05: Le duel.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Une semaine énergétique.


samedi 12 mai 2007

Il m’avait fallu la nuit et la matinée du lundi pour encaisser et coucher sur mon blog le choc de la veille. ¡Ay qué terribles cinco de la tarde ! Mais déjà il faut repartir pour le Parlement européen, à Bruxelles, où m’attend une semaine très « énergétique ».
Mardi en effet a lieu le « premier échange (...)


En réponse à :

Une semaine énergétique.

lundi 14 mai 2007

« la pauvre participation et représentativité justement aux politiques publiques françaises »… Je m’étrangle en lisant cela :
La politique en France n’est plus à l’AN (mai 1968 l’avait compris) mais à Bruxelles et dans les communautés d’agglo (même plus donc dans les communes) et surtout dans les régions…

Royal l’a compris : « plus le Poitou Charente que la moiteur bourbonienne… »

Nous sommes les seuls à porter la lutte contre le réchauffement climatique dans notre discours politique concret : ce sont les petites mesures que nous arrivons à faire passer dans les conseils régionaux et qui paraissent si naturelles aujourd’hui aux citoyens : refus de toute aide à la route, refus du tout nucléaire, avec plus ou moins de succès
lycées HQE, aides à l’installation de panneaux solaires .. avec beaucoup de succès et dans tous les conseils régionaux et les quelques conseils généraux où nous avons des élus…

Oui les Verts existent, ont des idées qu’ils savent faire prendre en compte dans les politiques locales (mais le local aujourd’hui dans une région comme l’Ile de France c’est égal au national en Belgique !

Le seul problème quand on est une élue verte, c’est qu’il faut être encore meilleure que les autres pour ne pas être cantonnée à l’environnement (pourquoi dés qu’il s’agit d’espèces verts on se retourne vers moi dans les CA alors que le rôle de l’impôt dans la redistribution des richesses et du bien-être m’intéressent bcp plus ?)

Donc, être élu vert c’est d’être toujours plus performant, être toujours en avance sur les connaissances des autres élus… C’est épuisant et certains, comme Jean-Luc que j’appréciais pourtant beaucoup, n’en peuvent plus surtout quand ils oublient un vieux principe vert : le cumul des mandats, dans le temps et dans l’espace est mauvais pour la démocratie (et la santé)

On se fatigue vite à être des Cassandre et la perspective d’un lit douillet, même orange, chatouille certains Verts !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.