Calendrier des blogs
<< mai 2007 >>
lumamejevesadi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
26/05: Europe : la nouvelle bataille constitutionnelle
19/05: CAN. FFFF.
14/05: La rupture Verts/PS
12/05: Une semaine énergétique.
7/05: Ah, quelles terribles 6 heures du soir !
5/05: La manip du Parisien
4/05: Le duel.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Ah, quelles terribles 6 heures du soir !


lundi 7 mai 2007

Dimanche 18 heures : les premiers sondages sortis des urnes tombent, implacables, sur les sites des journaux belges et suisses. La victoire de Sarkozy est confortable. On le savait déjà, car les sondages de second tour sont maintenant assez précis. Mais on a le cœur lourd.
Je rédige mon (...)


En réponse à :

Ah, quelles terribles 6 heures du soir !

mardi 8 mai 2007

Bonjour Alain,

J’aimerais vous poser une question, pour mesurer mon choix à venir des législatives. Ainsi, la France a voulu Nicolas Sarkozy et sa société en sablier, plus dynamique, mais plus inégalitaire. Ne faudrait-il pas déposer, en tant que socialiste ou vert, un bulletin blanc dans l’urne, pour laisse les coudées franches à ce gouvernement et en tirer le bilan dans les 5 années à venir ? Si une majorité ne se dégage pas clairement, Nicolas Sarkozy pourra dire, dans 5 ans, "j’ai été bridé, je n’ai pas pu faire les réformes à cause de cette situation" ?...

Sinon, j’apprécie toujours autant vos analyses, il me semble que vous êtes l’un des derniers intellectuels en politique et c’est très appréciable. Vous n’avez pas besoin de collaborateurs par hasard ? Ca doit être passionnant de travailler sur tous ces dossiers. J’ai un petit diplôme de Sciences Po, mais pas suffisamment de capital social pour transformer l’essai...

Bon courage (à tous ceux qui restent vigilants et critiques).


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.