Calendrier des blogs
<< mars 2007 >>
lumamejevesadi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
29/03: Kosovo, Bio : deux rapports Verts
27/03: Ponce Pilate à Bordeaux
26/03: SNCF : veillée d’armes
24/03: Buenos Aires
22/03: Les paradoxes du souverainisme andin
20/03: Bolivie : la querelle des autonomies
17/03: SSIG. Délégations. Présidentielle. DOM
11/03: A nouveau sur Bayrou
6/03: Hulot. Bayrou. Airbus

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

A nouveau sur Bayrou


dimanche 11 mars 2007

Nos vacances sont finies et Francine a bien skié, n’en déplaise à la Faculté de médecine. Le débat de Briançon fut très réussi : salle pleine, débat passionnant sur « que veut dire le développement soutenable dans un région touristique qui veut aussi rester agricole ? » (cf. la convention verte sur le (...)


En réponse à :

Pourquoi voter Verts ?

lundi 12 mars 2007

Il n’y a pas de raison de comparer le vote Hulot et le vote Voynet + Lepage.
Hulot avait la capacité de mobiliser très largement parce qu’il posséde une aura qui lui provient de sa présence sur une très longue durée dans un grand média, et qu’il mobilisait sur un constat aujourd’hui largement incontestable, sans rentrer dans les questions politiques controversées. Il n’était aucunement affecté par l’usure à laquelle sont affrontés les hommes politiques du monde réel. Il était, somme toute virtuel à plus d’un titre, et dans l’élection virtuelle que constituent les sondages il était normal qu’il fasse bonne figure.

Dominique ne compte plus (sauf pour les Verts fidèles) parce que le vote utile loin de compter moins qu’en 2002, comme nous étions nombreux à l’escompter, compte bien davantage. En effet, pour l’électeur écolo-socio-libéral moyen, il faut à la fois voter Ségo (plutôt que Voynet ou un-e autre ) pour assurer la présence de la gauche au second tour et Bayrou pour obéir à l’injonction "tout sauf Sarko" qui a constitué le leitmotiv des socialiste au début de leur campagne. Il ne reste plus grand chose pour Dominique.

Ce qui me désole c’est de voir que nous ne sommes pas du tout à la hauteur de l’enjeu. Du refus des permis d’émission au refus du TCE comme compromis historique, par une quasi-majorité, et tutti quanti, la rigidité irréfléchie des Verts est manifeste. Ton appel à une coalition large de centre gauche est trop bien adapté à la situation et il est donc peu probable qu’il soit entendu par les Verts, en tout cas pas comme une possibilité de mobilisation offensive. Quelle que soit l’issue des scrutins de 2007, et faisons tout pour qu’elle soit la meilleure possible, il nous faudra revoir radicalement le cadre de notre action. Certains s’agitent pour se trouver comme chef un bonaparte français. Personnellement, je suis un écologiste démocrate européen qui recherche la cohérence programmatique avant tout et je pense que c’est dans un cadre européen qu’il faut que les Verts trouvent une stratégie plus forte et un nouveau souffle.
Michael (Verts RA)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.