Calendrier des blogs
<< octobre 2006 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
29/10: Récits de l’immigration-esclavage
27/10: Catastrophe au Prix Sakharov
24/10: La frontière du Sud-Ouest
12/10: CAN, BCE, Mercosur etc
8/10: Lepeltier. Crise de la presse.
6/10: Diversité bioculturelle : Greenpeace, Genève.
1er/10: Week-end à Marseille. Audaces !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Lepeltier. Crise de la presse.


dimanche 8 octobre 2006

Vendredi, aller-retour à Bourges dont le maire, l’ex-ministre de l’environnement (et sincère altermondialiste), Serge Lepeltier, m’a invité à remplacer au pied levé… José Bové, pour un débat inscrit dans la seconde édition du Festival du film écologique.
J’aime bien Serge Lepeltier, UMP tendance Parti (...)


En réponse à :

Lepeltier. Crise de la presse.

mercredi 11 octobre 2006

Le problème avec internet, c’est que si à titre individuel ça peut ouvrir des perspectives jusque là impensables, en revanche à l’échelle collective, un véritable effet de masse - seul susceptible d’intéresser les marketeux politiques - ne peut intervenir que s’il y a diffusion virale.

Condition nécessaire à ce phénomène : il faut qu’une fois qu’il ait reçu le message, le français moyen éprouve dans la minute le besoin de le rediffuser à quelques personnes de plus.

Mais qu’est-ce qui est susceptible de se diffuser de manière virale ? Voir ici - ici - ou

On voit bien le danger, n’est-ce pas ? Alors que notre monde est compliqué et que les solutions à ses maux le sont encore plus, il y a une priorité absolue aux messages négatifs, aux messages simplistes, frappants, anxiogènes. D’où le succès sur Internet des Meyssan et de ses clônes (ce que vous avez appelez la "défaite de la pensée"). D’où le succès phénomènal de ce pauvre Étienne Chouard pourtant complètement à côté de la plaque - mais dont le brulôt était d’une simplicité cristalline à comprendre contrairement au TCE. D’où les rumeurs internetiennes qu’ont balancé les opposants Ségolène Royal sur les difficultés supposés de son couple, l’exhumation un brin douteuse d’une vidéo de Bourdieu, j’en passe et des meilleures.

Enfin, l’effondrement de la presse fait que la télé est plus puissante que jamais et ça c’est mauvais !

Pour toutes ces raisons plus celles que vous citez, pour pouvoir bénéficier du meilleur des deux mondes, il faut soutenir la presse libre !

PS : à propos de Ségolène Royal, je m’excuse d’abuser de votre serviabilité, mais vous êtes mon expert européen préféré ;-) aussi j’aimerais bien savoir ce que vous pensez de ses récentes propositions sur l’Europe, un sujet jusque là soigneusement passé sous silence par elle et ses camarades socialos.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.