Calendrier des blogs
<< juillet 2006 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
23/07: Jennar jette le masque. Bettelheim est mort.
15/07: Barbara se marie
13/07: Clash sur les SIEG. Zizou.
9/07: Blog sur le blog
7/07: Parrainage à Strasbourg
1er/07: Doha rien. Rouges et bruns.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Parrainage à Strasbourg


vendredi 7 juillet 2006

Sous une chaleur étouffante, la glacière climatisée dans laquelle s’est barricadé le Parlement européen fonctionne au ralenti.
Le coupe du monde de foot-ball, devenue une coupe inter-régionale de l’Union, y est évidemment pour quelque chose. Au sein du groupe Vert, les supporters des différentes (...)


En réponse à :

Parrainage à Strasbourg

mardi 11 juillet 2006

La solution que vous proposez me semble souvent viable, mais elle ne l’est pas à mon avis toujours, ce qui rend son usage difficile par un homme public comme Mr Lipietz. Qui plus est, elle est coûteuse.

Dans le cas des journalistes, même si on peut, comme je le fais souvent, s’interroger sur l’utilité même de répondre à leurs sollicitations quelles qu’elles soient, on ne peut guère reprublier leurs écrits même maladroits puisqu’ils en recourraient alors à l’oral et aux confusions de genres que l’oral encourage dès lors qu’un rapport de force existe. Il reste possible d’envoyer chier la presse et c’est d’ailleurs ce que j’aurais tendance à préconiser, son apport dans l’absolu au débat démocratique restant à établir à mes yeux du moins.

Quand aux questions de simples parti
culiers, inspirées ou non par d’agités militants, j’aurais tendance à partager le goût de Mr Lipietz pour la théorie de l’agir communicationnel qu’il cite chez Habermas : à savoir, qu’il faut, dans la mesure du possible, répondre à toutes les questions reçues, même les plus mal informées.

Pour cela, je suggère de recourir aux méthodes éprouvées : à savoir, l’établissement de pages publiques de questions/réponses par thème, qui pourraient (devraient) être entretenues par plusieurs auteurs sans contrôle éditorial réel. Voir par exemple l’excellente rubrique "Questions et réponses" de l’excellentissime site econoclaste ( http://econo.free.fr/scripts/faq.php3 ) qui, lui aussi, défend des positions contestées et assume cet état de fait : sans porter de jugement sur le fond, force est de constater que leurs argumentaires sont solides.

Vous me direz que cela ne résoudra pas le problème des chieurs patentés : je l’admets. Reste à savoir ce qu’on veut : se débarrasser totalement des chieurs me semble illusoire, et le restera à mon avis, tant l’existence même de la démagogie et des bas instincts s’exprimant publiquement me semble être le symptôme d’un débat public en bonne santé, donc, d’une démocratie vigoureuse. C’est en acceptant (sans pour autant le cautionner) le soutien même perfectible de lecteurs simplex acceptant de se coltiner les trolls qu’on s’en sort : il faut ici avoir une certaine foi en le fait qu’en libéralisant[1] l’accès aux commentaires, il se trouvera plus de lecteurs pour tenter d’entretenir la lisbilité du lieu que de vandales pour le saccager (ce qui reste à démontrer avec les robots spammeurs, je l’admets).

Résumé : en termes plus proches du vocabulaire d’Usenet, une FàQ, éventuellement éditable, et peut-être même, osons ! des contributeurs en liste blanche. Ou encore, plus simplement, simple caution (ou participation) à une initiative existante[2] suffisamment similaire, ce qui décharge de l’entretien de l’infrastructure : n’est-il pas en effet étonnant de voir tant d’efforts consacrés par tant de personnes animés souvent d’intentions finalement assez prochés se perdre à répondre de manière décoordonnée aux mêmes questions ou provocations ?

[1] Ben oui, même ici, mais je n’ai pas parlé de libéralisation totale :-) Il me semble cependant que la sphistication des fonctions éditoriales de SPIP, qui rebutent d’ailleurs nombre d’utilisateurs potentiels, pourrait peut-être être ici mise à contribution.

[2] Ou à faire exister : mais là, ça devient un autre débat.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.